La crucifixion

crucifixion chiesa nuovaPar le Père Bruno Dufour, Oratoire de Dijon

Dans la première chapelle de la nef de droite de la Chiesa Nuova le peintre Scipione Pulzone a réalisé en 1586 cette représentation du Christ en Croix.

L’œuvre nous donne à voir, autour de Jésus mort, la Mère de Jésus, saint Jean et Marie-Madeleine. Considérons l’attitude de chacun des personnages.
On peut mettre en parallèle l’attitude de Marie, ici, au pied de la Croix, avec celle qu’elle adopte au moment où elle est présentée au Temple ou encore à l’Annonciation. À la Présentation, les mains sont dans un mouvement d’acceptation, sur le cœur. À l’Annonciation, la main droite s’ouvre quelque peu, la gauche restant sur le coeur. Au pied de la croix, les mains priantes dessinent, ainsi que le mouvement de la tête, une supplique dramatique. Les mains sont jointes. Elles ne cherchent pas à saisir (comme Marie-Madeleine ou Jean). Elle est dans la compassion gratuite, unie Jésus dans la prière au Père.

Continue reading

La Présentation de Jésus au Temple

6ter

Par le Père Matthieu DELESTRE, Oratoire de Dijon

Lorsqu’on entre dans la Chiesa Nuova, la chapelle de la Présentation de Jésus au Temple est la première du bas-côté gauche.

Le tableau d’autel, achevé en 1627, est l’œuvre de Giuseppe Cesari, dit le Cavalier d’Arpin. Il représente le mystère, célébré par l’Eglise le 2 février, que raconte saint Luc au chapitre 2 (22-35) de son évangile. On voit Marie, en rouge sous un grand voile bleu, à genoux sur les marches du Temple. Elle porte l’enfant Jésus dans ses bras et lève les yeux vers un homme majestueux, vêtu d’une tunique d’or et coiffé d’un turban : Syméon.

Continue reading

Marie nous introduit dans le mystère du Christ

15

Par le Père Raphaël CLEMENT, Oratoire de Dijon

Au long de cette année jubilaire, nous proposons un pèlerinage spirituel à l’intérieur de l’église Santa Maria della Vallicella, la Chiesa Nuova.

Selon le projet même de saint Philippe Néri, 15 tableaux décorent les chapelles latérales de la nef, selon un programme marial, majoritairement les mystères du rosaire.

Pour notre fondateur, la Vierge Marie est la véritable fondatrice de l’Oratoire. Il lui donne donc une place de choix dans la décoration de cette église dédiée à la Nativité de la Vierge Marie. Certains tableaux sont l’œuvre d’artistes secondaires, mais la plupart le sont de peintres de valeur, tels Rubens, Barrocci ou Le Caravage.
En égrenant chaque mois un des tableaux de cette suite, nous vous proposerons un parcours spirituel où Marie veut nous conduire à son Fils. De sorte, qu’à la suite de saint Philippe et de sa dévotion fervente à la Vierge, nous soyons entraînés par l’un et l’autre à une union plus intense au Christ.

Continue reading