Les maisons françaises

En savoir plus sur les oratoires en France ?

Visitez leur site web…
Oratoire de Nancy
Oratoire de NancyAnnée de fondation : 1995
Nombre de frères : 11
Adresse postale : 6, rue des loups 54000 Nancy
Téléphone : 03 83 19 00 70  http://www.oratoire-nancy.org/

 

Oratoire de Dijon
oratoire de DijonAnnée de fondation : 2011
Nombre de frères : 3
Adresse postale : 17, bd Jeanne d’Arc 21000 DIJON
Téléphone : 03 80 68 49 59 http://oratoire-dijon.fr/

 

Oratoire d’Hyères
oratoire d'HyèresAnnée de fondation : 2012
Nombre de frères : 6
Adresse postale : 12, place de la République 83400 Hyères

Téléphone : 04 94 00 55 50   http://oratoire-hyeres.fr/

 

Communauté de l’Isle Adam
Communauté de l'Isle AdamAnnée de fondation : maison en formation
Nombre de frères : 2
Adresse postale : 44, grande rue 95290 L’Isle Adam
Téléphone : 0664548055
https://fr-fr.facebook.com/pages/Communaut%C3%A9-Saint-Philippe-N%C3%A9ri-de-lIsle-Adam/266494706717631

 

stemma2007

Confédération des oratoires
http://www.oratoriosanfilippo.org/

 

Qu’est-ce que l’Oratoire ?

Une formule unique … 

Saint Philippe NériLa forme de vie sacerdotale inventée par Saint Philippe Néri au XVIe siècle est assez unique en son genre. Elle se définit comme une vie familiale sous le même toit, unissant les membres par le seul lien de la charité fraternelle proposée comme but et moyen de sanctification.

Cette vie commune est au service d’un apostolat commun qui participe à l’œuvre d’évangélisation de la ville où est implantée la maison. Les membres ne sont pas unis, comme les religieux, par les trois vœux et l’observance d’une règle détaillée. Ils ne sont pas unis non plus par un créneau spécial d’apostolat comme l’éducation, l’enseignement ou la liturgie : ils peuvent être dans des paroisses différentes et avoir des ministères différents. Ils sont unis seulement par la volonté de vivre ensemble de façon stable, c’est-à-dire jusqu’à la mort. Cela veut dire que les personnes se choisissent et se donnent comme une priorité l’attention mutuelle, avec la note de joie propre à Saint Philippe.
Dans l’apostolat, la principale « marque de fabrique » visible est la cordialité, et la préférence donnée au contact personnel pour aider les âmes à entrer dans l’amitié divine.

Continue reading

Saint  Joseph Vaz, prêtre (1651-1711) Fêté le 16 janvier  

vazNé dans le territoire de Goa en Inde, le 21 avril 1651, d’une famille brahmane convertie au catholicisme, il fut ordonné prêtre en 1676. Il se fit remarquer par une vie austère de pénitences et son zèle apostolique, travaillant comme missionnaire dans la région de Canara. En 1684, il fonda l’Oratoire de Goa.

En 1686 il partit pour Ceylan (aujourd’hui le Sri Lanka) où il mena sa mission au milieu d’innombrables difficultés, surtout dans le Royaume de Kandy où il organisa une mission florissante. Il mourut le 16 janvier 1711 et il fut béatifié le 21 janvier 1995 par le Pape Jean Paul II et canonisé le 14 janvier 2015 par le Pape François.
 

MESSE AVEC CANONISATION DU BIENHEUREUX JOSEPH VAZHOMÉLIE DU SAINT-PÈRE

Galle Face Green, Colombo Mercredi 14 janvier 2015

 « […] Tous les confins de la terre ont vu le salut de notre Dieu » (Is 52, 10). C’est la magnifique prophétie que nous avons entendue dans la première lecture de ce jour. Isaïe prédit l’annonce de l’Évangile de Jésus-Christ jusqu’aux confins de la terre. Cette prophétie à une signification particulière pour nous qui célébrons la canonisation du grand missionnaire de l’Évangile, saint Joseph Vaz. Comme de très nombreux autres missionnaires dans l’histoire de l’Église, il a répondu au commandement du Seigneur ressuscité de faire de toutes les nations des disciples (cf. Mt 28, 19). Par ses paroles, mais, plus important, par l’exemple de sa vie, il a conduit le peuple de cette nation à la foi qui nous donne « […] l’héritage parmi tous les sanctifiés » (Ac 20, 32).
Nous voyons chez saint Joseph un signe éloquent de la bonté et de l’amour de Dieu pour le peuple du Sri Lanka. Mais nous voyons aussi en lui une incitation à persévérer sur la voie de l’Évangile, à grandir nous-mêmes en sainteté, et à témoigner du message évangélique de réconciliation auquel il a consacré sa vie. Continue reading