Marie nous introduit dans le mystère du Christ

15

Par le Père Raphaël CLEMENT, Oratoire de Dijon

Au long de cette année jubilaire, nous proposons un pèlerinage spirituel à l’intérieur de l’église Santa Maria della Vallicella, la Chiesa Nuova.

Selon le projet même de saint Philippe Néri, 15 tableaux décorent les chapelles latérales de la nef, selon un programme marial, majoritairement les mystères du rosaire.

Pour notre fondateur, la Vierge Marie est la véritable fondatrice de l’Oratoire. Il lui donne donc une place de choix dans la décoration de cette église dédiée à la Nativité de la Vierge Marie. Certains tableaux sont l’œuvre d’artistes secondaires, mais la plupart le sont de peintres de valeur, tels Rubens, Barrocci ou Le Caravage.
En égrenant chaque mois un des tableaux de cette suite, nous vous proposerons un parcours spirituel où Marie veut nous conduire à son Fils. De sorte, qu’à la suite de saint Philippe et de sa dévotion fervente à la Vierge, nous soyons entraînés par l’un et l’autre à une union plus intense au Christ.

Ce tableau de Guido Reni, peint en 1615 soit 20 ans après la mort de saint Philippe est sur l’autel qui abrite les reliques du saint. En chasuble et comme saisi d’extase, il contemple l’Enfant qui lui est présenté par Sa Mère. Voilà qui illustre la relation si particulière de notre fondateur à la Vierge Marie :
« De saint Philippe, l’Oratoire a hérité une dévotion particulière envers la Sainte Vierge, comme en témoignent aussi nos églises. Notre saint Père Philippe s’adressait à Elle avec les expressions les plus tendres, les plus douces. Toujours il affirmait que la Vierge était en fait la vraie fondatrice de l’Oratoire. Il recommandait aux siens la dévotion à Marie comme moyen essentiel d’ascèse spirituelle ». (Confédération de l’Oratoire saint Philippe Néri, Itinéraire spirituel, n° 136)

 

Posted in Méditation du mois and tagged , .