La Visitation

La Visitation

Par le P. Matthieu Delestre, Oratoire de Dijon

 
Visitation La quatrième chapelle de la nef gauche était un lieu où saint Philippe faisait volontiers oraison ; il y eut d’ailleurs une extase, précisément devant ce tableau installé en 1586 (neuf ans avant sa mort).
Barocci a construit la scène en forme de X. Deux diagonales qui se croisent au centre, quelque part dans l’ombre entre les regards et la poignée de mains d’Elisabeth et de Marie, c’est-à-dire là où se cachent le Verbe incarné et Jean son prophète, les deux qui, véritablement, se rencontrent en ce mystère.

La première diagonale suit le mouvement ascendant de Marie gravissant les marches du seuil de la maison de Zacharie. Des couleurs chaudes et lumineuses éclairent cette ligne qui conduit le regard très loin, vers l’horizon. La diagonale opposée se lit au contraire dans le sens descendant : elle part de la porte de la maison, en haut à droite, d’où surgit Zacharie, et suit la ligne de son regard vers les deux femmes, jusqu’à l’œil d’un âne qui renvoie cette ligne droit dans l’œil du spectateur : une belle invitation à l’humilité et au silence pour qui veut, tant soit peu, entrer dans ce mystère. Zacharie, réduit au mutisme par l’ange Gabriel (cf Lc 1, 20), en est justement à ce point ! Dans un profond silence, fixons donc notre regard, avec St Philippe, là où la ligne descendante de l’Ancien Testament croise celle, ascendante, de l’Alliance Nouvelle, pour laisser la très grande joie de cette rencontre illuminer notre âme !
Posted in Méditation du mois and tagged , , , , .